Le GDR XFEL

La mission du groupement de recherche « Science avec les XFEL (XFEL) » est de fédérer la communauté française des chercheurs impliquée dans l’utilisation des lasers à électrons libres (FEL) émettant dans le domaine des rayons X. A l’interface de la physique, de la chimie et de la biologie, le GDR XFEL vise à partager les savoir-faire et à maintenir la communauté à jour sur l’évolution rapide des possibles dans ces installations.

Les (X)-FEL sont de grands instruments produisant des impulsions de lumière (UV ou X) ultra-brèves caractérisées par une brillance de 9 ordres de grandeur plus élevée que les synchrotrons de quatrième génération. De telles installations sont présentes en Allemagne, aux États-Unis, au Japon, en Italie, en Suisse, en Corée du Sud et bientôt en Chine. La brièveté (5-100 fs), l’intensité (1010-1012 photon/impulsions) et la haute focalisation (0.1-20 µm) des impulsions, ainsi que les gammes étendues d’énergie de photon accessibles (des XUV aux X durs) permettent la réalisation d’expériences innovantes, jusqu’ici impossibles avec d’autres sources de rayonnement. Les thématiques scientifiques concernées vont de la physique de matière condensée à la géoscience, en passant par l’astrophysique de laboratoire et les plasmas, la photochimie, la physique atomique et moléculaire et la biologie structurale. Les caractéristiques uniques des impulsions lumineuses permettent, dans chacun des domaines évoqués, de réaliser des expériences résolues en temps et d’étudier la dynamique des systèmes jusqu’à des échelles de temps ultra-courts.la

Un nombre grandissant de chercheur-se-s français-es est donc utilisateur des XFEL, avec plusieurs projets internationaux portés par le CNRS, le CEA et les universités.

La communauté XFEL est spécifique, en ce qu’elle rassemble – et parfois pour la même expérience – des physicien-ne-s, des chimistes, des géologues, des astrophysicien-ne-s, des ingénieur-e-s matériaux et des biologistes, tous motivé-e-s par la conduite d’expériences à la limite des possibles pour répondre à des questions scientifiques restées jusqu’ici sans réponse. Bien que les thématiques scientifiques des utilisateurs XFEL soient très diverses, les verrous expérimentaux rencontrés sont souvent similaires, ce qui explique le développement d’une culture commune, fondée sur l’échange et le développement de méthodes d’acquisitions ou d’analyses de données. Le but premier du GDR « Science avec les XFEL » est ainsi la création d’un espace privilégié, qui permette à ces échanges de savoir-faire d’aller au-delà du confidentiel, profitant ainsi au plus grand nombre. Cette fédération des acteurs et des savoirs est indispensable pour étendre la communauté et renforcer la compétitivité des équipes françaises.

Bureau et Organisation

Le GDR regroupe 6 thématiques scientifiques, 250 chercheuses et chercheurs impliqués dans 40 laboratoires Coordinateur : Marc SIMON (LCPMR) marc.simon@sorbonne-universite.fr Coordinateur adjoint : Jacques-Philippe COLLETIER (IBS) jacques-philippe.colletier@ibs.fr

Fonctionnement

Le GDR se réunira en plénier une fois tous les 2 ans. Une école sera organisée tous les 2 ans. Des réunions thématiques seront organisées régulièrement.

Membre du GDR

Le GDR regroupe 250 chercheuses et chercheurs impliqués dans 40 laboratoires